Organiser un Géconomicus


#1

Voici un petit sommaire pour se faciliter la vie lors de l’organisation d’un Ğéconomicus.

Vous pourrez trouver les règles ainsi qu’un tutoriel vidéo
Les fichiers tableurs pour tenir les comptes lors de la partie sont aussi disponibles en pièce jointe ici !



Cartes valeurs:

Nombre de cartes valeurs à prévoir:

5/4 * N

Pour 11 joueurs 1,25*11=13,75 carrés par couleurs arrondi 14

Nb Joueurs et nombres de carrés corespondants:

10 joueurs–>13 carrés

11–>14

12–>15

13–>16

14–>18

15–>19

16–>20

17–>21

18–>23

19–>24

Nombres de Billets:

2X le nombre de joueurs par couleur de billets

Prix Cartes:

Monnaie dette:

-Une carte basse vaut 3 unité monétaire

-Une carte moyenne vaut 6 unités,

-Une carte haute 12 unités.

Monnaie Libre

-Carte basse: 3DU

-Carte moyennes: 6DU

-Cartes hautes 12DU

Valeur des billets:

Monnaie dette:

  • 1 Unité
  • 2 Unités
  • 4 Unités

Monnaie libre:

  • 1 DU
  • 2 DU
  • 4 DU


LORS DE LA PARTIE EN MONNAIE DETTE:

Le banquier décide à lui seul de faire tourner les couleurs des billets.
Ainsi, en faisant « tourner la monnaie » s’il le souhaite, par l’injection d’une couleur “haute”, le banquier pourra dévaluer la monnaie précédemment émise.

Il faut par contre procéder à une comptabilité nette pour le banquier car, lors du remboursement, il ne bénéficie pas du principal mais uniquement de l’intérêt du crédit alloué. Le bénéfice du banquier est comptabilisé comme étant : (somme des remboursements effectués) – (somme des crédits alloués).

Il est possible aussi que le banquier accèpte de ne se faire rembourser qu’une partie du capital ou bien que l’intérêt, dans le but de continuer à imposer au joueur le paiement constant d’intérêts tant qu’il n’a pas remboursé.

LORS DE LA PARTIE EN MONNAIE LIBRE:

A chaque nouveau tour l’animateur fait tourner les marqueurs de billets sur la feuille d’aide. La couleur en attente devient la couleur supérieure.

Il distribue alors 2 billets de la valeur supérieure (qui est la couleur qui était en attente) à chaque joueur qui lui doit rendre 1 unité (en billets bas, pour éliminer ainsi les billets de cette couleur, l’animateur fait donc les échanges nécessaires pour cela, rendre 2 couleurs sortantes pour une couleur basse). On récupère de cette façon tous les billets de la valeur la plus faible qui devient à son tour la valeur en attente jusqu’au tour suivant.

On rend ainsi 1 unité pour récupérer 2 billets de la couleur en attente qui valent 8 fois cette unité, c’est donc équivalent à injecter 7 unités nouvelles dans l’économie. Comme il y a déjà 7 unités présentes, on double ainsi la masse monétaire à chaque tour. Comme on décale les couleurs vers la gauche, on divise par deux la valeur de chaque billet et donc on revient bien sur la même masse monétaire. En relatif la masse monétaire ne bouge donc pas du tout malgré les apparences quantitatives.



Ğeconomicus_Suivi_Banquier.ods (11,3 Ko)
geconomicus-resultat.ods (34,5 Ko)



CC-BY-SA Paulart_Consseledisent

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.


Résultat Ğéconomicus des RML12 à Bordeaux (24/11/18)